Home

Colombie : SINTRAINAGRO exige et obtient soutien et protection pour les travailleurs-euses de la banane face à la pandémie de COVID-19

30.03.20 News
Printer-friendly version

Dans un accord signé le 25 mars avec l’association professionnelle Augura, représentant des producteurs nationaux et transnationaux, le syndicat des travailleurs-euses ruraux-ales SINTRAINAGRO a négocié des mesures complètes de soutien financier et de protection de la santé et de la sécurité pour près de 22 000 travailleurs-euses de la banane face à la crise du COVID-19. Le syndicat a insisté sur les mesures de sécurité quand le gouvernement a décrété un confinement partiel du pays excluant de nombreux secteurs économiques, notamment le secteur agricole.

L’accord complet (disponible en espagnol ICI) comprend : des dispositions pour fournir à tous-tes les travailleurs-euses les outils d’hygiène personnelle nécessaires (masques, désinfectant, etc.) ; des points de distribution sur les différents sites devant être pourvus 24 heures à l’avance sur les différents lieux de travail ; des mesures de désinfection et de distanciation sociale sûres pour tous les transports en commun ; un protocole strict de contrôle régulier de la température des travailleurs-euses ; et le service échelonné des repas dans les cantines, avec une stricte application de mesures d’hygiène. Les autorités locales seront tenues informées si les fournisseurs de repas augmentent leurs prix de manière excessive.

Les travailleurs-euses de plus de 65 ans toujours en activité et tous-tes les travailleurs-euses présentant des antécédents médicaux à risque, y compris les grossesses à risque, sont exempté-e-s de travail pendant la durée du décret gouvernemental et percevront le salaire de base plus un supplément de 8 %, et ce quelle que soit la nature de leur contrat de travail.

Des comités mixtes patronaux-syndicaux sur la santé et la sécurité surveilleront la bonne application de l’accord.

 

521 Origin Down

521 Origin Down


cloudflare-nginx